19 décembre 2016

Publié dans Publication

Tabacstop.be, une initiative de la Fondation contre le Cancer, a développé une application qui apporte un soutien aux personnes souhaitant arrêter de fumer. Cette application est gratuite et s’inspire de l’application à la renommée internationale, iCoach.

L’application Tabac-stop permet de suivre un programme en cinq phases. Lors du téléchargement, l’utilisateur est invité à compléter un bref questionnaire, permettant d’évaluer sa position dans le processus d’arrêt du tabac. Le comportement, l’attitude et la motivation de l’utilisateur sont également évalués.

 

 

Sur base de ce questionnaire, l’utilisateur est classé dans l’une des cinq phases suivantes :

Phase 1Je ne prévois pas d’arrêter de fumer
Phase 2Je devrais arrêter de fumer, mais j’hésite encore
Phase 3J’arrêterai bientôt de fumer
Phase 4Je viens d’arrêter
Phase 5

J’ai arrêté depuis un moment

L’utilisateur a ensuite accès à plusieurs outils interactifs, des informations personnalisées, des conseils, des techniques, ainsi que des mini-tests.

Chaque jour, l’utilisateur reçoit un message d’encouragement. L’utilisateur peut également enregistrer ses progrès dans un journal de bord. À la fin du mois, il reçoit un rapport reprenant son évolution personnelle.

L’application peut également être utilisée par les fumeurs qui ne se sentent pas encore prêts à arrêter. Ils pourront y trouver toute une série d’informations utiles sur l’arrêt de la cigarette.

L'application est disponible sur le Google Play store et sur l’App store. Pour trouver l’application, surfez sur www.jenefumeplus.be. Il vous suffit de cliquer sur le logo du Google store ou de l’Apple store pour être redirigé directement vers l'application.

L'application Tabac-stop est basée sur l’application existante iCoach qui a été développée dans le cadre de la campagne « Les ex-fumeurs, rien ne les arrête », menée par la Commission européenne. La mise sur pied de cette campagne a fait appel à une vaste expertise, recherche et expérience clinique.

L’idée de cette campagne est de mettre en avant les effets positifs d’une vie sans tabac plutôt que d’insister sur les conséquences négatives du tabac. iCoach compte quasi un demi-million d’utilisateurs de par le monde.

Alors, l’enjeu n’en vaut-il pas la chandelle ?

Publié dans Actuascan, décembre 2016, n°11.