25 mars 2016

Publié dans Service

Suite aux événements tragiques qui ont eu lieu à Bruxelles ce 22 mars, voici quelques conseils pratiques et simples dispensés par le Département psychosocial de spmt arista pour à la fois :

- Aider les employeurs à adopter les bons gestes suite à ces événements totalement inédits
- Et permettre une collaboration structurée et adaptée entre les entreprises affiliées et spmt arista

1. S’assurer que tout le personnel est sain et sauf : il faut donc recenser tout le personnel.

Identifier les personnes directement impliquées. S’il y a des victimes à déplorer, faites-le nous savoir au plus vite afin de vous proposer une aide structurée, prioritaire et spécifique.

Rappelons ici le numéro du département psychosocial de spmt arista :  

02/533 74 88

Nous vous conseillons de demander aux personnes impliquées directement dans les attentats de remplir le document « déclaration d’accident du travail » car cela s’est produit sur le chemin du travail et cela permettra de pouvoir assurer le suivi financier d’une prise en charge psychosociale si nécessaire par la suite.

  • Que veut dire être « Impliqué directement » ? Les personnes qui se trouvaient sur les lieux des attentats à Zaventem ou dans la rame de métro à Maelbeek.
     
  • Que veut dire être « Impliqués indirectement » ? Il peut s’agir de la famille, d’amis de personnes impliquées,  de personnes bloquées dans l’entreprise le mardi, de personnes qui ont eu des difficultés pour rentrer chez elles ou pour aller chercher les enfants, de personnes évacuées etc.

    Nous recommandons vivement de privilégier un seul point de contact par entreprise vers nos services : cette personne (Directeur des Ressources Humaines habituellement) centralise les questions, les demandes, les inquiétudes.  Elle identifie les personnes en difficulté. Les conseillers en prévention aspects psychosociaux de spmt arista peuvent vous aider à gérer la situation. Nous privilégions les interventions collectives plutôt qu’individuelles qui entraînent de meilleurs résultats.
     
  • Rôle de la hiérarchie : Les responsables doivent être attentifs aux besoins de leur équipe : observer, répondre aux questions.  Au besoin, relayer vers la Direction des Ressources Humaines qui peut contacter spmt arista.  Les chefs d’entreprise veillent dans la mesure du possible à être visibles et proches de leur personnel.  LA priorité est de favoriser les échanges entre les personnes et les moments informels.
     
  • Il est essentiel aussi d’activer les ressources internes : personnes de confiance et autres, pour être à l’écoute et pouvoir mieux définir la problématique : la personne qui s’exprime est-elle impactée directement (dans les explosions ou présents sur les lieux) ou indirectement (dans le cadre des évacuations, ou se sentent mal globalement).

2. Informer le personnel : communiquer les modalités de travail, de télétravail, les implications du deuil national, aider le personnel à retourner à la vie normale.

  • Concernant le niveau 4, il peut être utile de contacter le centre de crise 1771 afin d’évaluer la situation particulière de votre entreprise.
  • Si l’entreprise a fermé ce mercredi, il faut prévoir un accueil pour le personnel lors du retour de celui-ci.

Source : Actuascan, mars 2016, n°2