23 mars 2016

Publié dans Publication

Même si jusqu'il y a quelques années l'idée de vocation, de sens et d'alignement semblait radicale, de plus en plus d'individus adhèrent aujourd’hui à une autre vision de la vie professionnelle. Il est même question de multi vocations !


Travailler au sein de différentes organisations

Il est désormais évident qu’une carrière se construit auprès de différentes organisations : finies les décennies d’ancienneté pour les travailleurs qui ont rejoint le marché de l’emploi ces dernières années. La multiplication des contrats intérimaires ou à durée déterminée pousse de fait à poursuivre son parcours au sein de différentes entreprises. Et puis la réalité économique forcera certains à se réorienter suite à un (ou des) licenciement(s). Cette donnée est elle aussi entrée dans les mœurs : qui ne connaît personne qui ait perdu son emploi ? Un phénomène qui touche toutes les strates du marché du travail, depuis les emplois dits ‘peu qualifiés’ jusqu’aux membres de comités de direction.

Enfin, pour beaucoup de jeunes travailleurs multiplier les environnements de travail différents est un choix. Ce qui était vu dans le passé comme une forme d’inconséquence, est à présent délibérément visé par les collaborateurs de la génération Y : multiplier les expériences, de préférence au sein d’équipes différentes, pour apprendre plus et plus vite. D’autant plus qu’il est prouvé qu’on augmente plus vite son salaire en changeant d’employeur qu’en évoluant au sein de sa compagnie.

Changer de cap

 

 

 

Source : Actuascan, mars 2016, n°2