spmt-arista

Les tablettes prennent une place grandissante dans la vie professionnelle. Comment utiliser cet outil tout en respectant au mieux les règles d’ergonomie ? Nous en parlons avec Leen Claes, conseillère en prévention ergonomie chez spmt arista.



La tablette offre souvent de nombreux avantages par rapport à un ordinateur fixe ou portable. Mobilité et facilité d'utilisation sont en effet les principaux atouts de la tablette. Mais présente-t-elle des garanties suffisantes en matière d’ergonomie ?

Par rapport à l’ordinateur fixe et portable, la tablette représente un recul en termes d’ergonomie.

Le poste de travail écran ‘traditionnel’ est en effet aisément ajustable pour répondre aux règles d’ergonomie : veiller à garder une distance suffisante par rapport à l’écran, garder la tête droite, mettre l’écran à bonne hauteur par rapport aux yeux, positionner correctement ses bras, ses jambes et son dos et leur fournir un soutien optimal. Si l’on utilise un ordinateur portable ‘traditionnel’, on peut également aisément répondre à ces quelques principes d’ergonomie en le mettant sur un support pour ordinateur portable et en l’équipant d’un clavier et d’une souris séparés.

La tablette plaît avant tout pour sa mobilité (format compact) et sa facilité d’utilisation (écran tactile) et est dès lors souvent utilisée dans des situations où les considérations d’ordre ergonomique ne constituent pas une préoccupation majeure. C’est pourquoi l’utilisation de la tablette engendre souvent des postures ‘tombantes’, provoque une flexion marquée de la nuque et une prise en pincette au niveau de la main qui tient la tablette, ce qui est extrêmement contraignant pour les muscles.

À première vue, la tablette est donc une catastrophe en matière d’ergonomie et est de plus un facteur causal de postures néfastes pour le corps.


D’un autre côté, on pourrait affirmer que la tablette peut en quelque sorte nous libérer de la station prolongée assise ?

Pour certains types d’activités, comme taper un long rapport, il sera préférable de privilégier un poste de travail écran traditionnel et bien aménagé. Il est en effet déconseillé d’utiliser la tablette dans ce genre de cas. Pour d’autres types activités, comme réaliser une visite, donner une courte présentation, lire ses e-mails et y répondre brièvement dans le train, il est plus avantageux d’utiliser une tablette car elle est plus compacte et donc plus légère.

La première leçon importante à retenir est qu’il faut réduire au maximum l’utilisation de la tablette pour les tâches auxquelles elle ne se prête pas.


J’entends déjà certains lecteurs penser que tout cela est bien facile à dire. La personne qui doit être mobile en permanence pour son travail n’a pas toujours le luxe de pouvoir changer d’ordinateur.

On peut distinguer deux formes d’utilisation de la tablette : une utilisation en position assise et une utilisation debout et/ou mobile.

En fonction de la forme d’utilisation, il existe des outils et moyens d’adaptation destinés à réduire les inconvénients ergonomiques.

Nous avons déjà évoqué un accessoire important : le clavier séparé. Si l’on utilise une tablette en position assise, il est conseillé de toujours travailler avec un clavier séparé car, combiné à un support pour tablette, cela offre un meilleur confort ergonomique. On peut également utiliser, le cas échéant, une souris séparée.

Par contre, pour une utilisation debout ou mobile, le clavier aura pour effet d’alourdir l’ensemble et la charge sera donc plus importante (on passe de 500 g à 1 kg). Dans ce cas, l’utilisation d’un clavier externe est donc à déconseiller.

Autre accessoire important : l’utilisation d’un support pour tablette. Comme le clavier, le support ne peut s’utiliser que pour un usage en position assise. Le support permet de surélever et/ou d’incliner la tablette, l’utilisateur devra ainsi moins ‘incliner la tête’. Il faut en effet éviter toute flexion trop importante de la nuque !


Qu’entendez-vous par ‘flexion importante de la nuque’ ?

Une personne assise devant un écran doit pouvoir garder la tête droite, de la manière la plus détendue possible. C’est en effet la position la moins contraignante pour la nuque. En cas d’utilisation de la tablette sans accessoire, on a souvent tendance à pencher fortement la nuque vers l’avant, et ce, tant en position assise que debout.


Outre le support et le clavier et la souris séparés, existe-t-il d’autres outils ?

Pour une utilisation en position debout, il est possible de fixer la tablette à la main ou à l’avant-bras à l’aide d’une poignée. Il s’agit en réalité d’une sangle ajustable qui, en étant fixée à l’avant-bras ou à la main, maintient la tablette en place. Si l’on n’utilise pas ce dispositif, on court le risque de se servir de ses doigts comme d’une pincette pour tenir la tablette, ce qui est contraignant pour de nombreux muscles du pouce, de la main, du bras et même de la nuque.

Il est préférable que la tablette repose sur l’avant-bras ou la paume, à l’aide d’une sangle ajustable. (comme illustré ci-dessous)


Avez-vous d’autres conseils à nous donner pour une utilisation en position debout ?

Si possible, changez l’appareil de main de temps à autre et ne tenez pas l’appareil trop longtemps entre vos mains. Même si la tablette est légère, à la longue, cela finit par peser.

Variez les positions autant que possible sans oublier de tenir compte des recommandations ergonomiques.


Existe-t-il d’autres solutions pour améliorer l’utilisation de la tablette d’un point de vue ergonomique ?

On peut par exemple réduire l’encodage manuel en utilisant une technologie à reconnaissance vocale.

De même, l’utilisation d’une check-list avec un nombre limité d’options à cocher ou décocher permet également de diminuer les contraintes motrices et musculo-squelettiques imposées par le fait de taper.

Quoi qu’il en soit, il est préférable d’éviter l’utilisation prolongée de la tablette.


Vous évoquez aussi le fait que l’écran de la tablette est trop petit. Comment y remédier ?

On peut compenser la petite taille de l’écran en réglant correctement sa luminosité. Veillez également à utiliser une taille de police bien lisible.


À quoi faut-il faire attention lors de l’achat d’une tablette ?

Prêtez particulièrement attention au format, au poids et à la qualité de l’écran (luminosité, angle de vision, résolution de l’écran, écran mat ou brillant). Un écran mat réfléchira moins l’environnement immédiat, ce qui est moins fatiguant pour les yeux. Prêtez également attention à la lisibilité et à la convivialité de la tablette, de même qu’aux différentes fonctions et options supplémentaires qu’offre l’appareil.


Merci pour cet entretien !